1. Retour

Où nous conduit le développement technologique?

Dans le monde entier, les plus éminents professeurs d’université souhaitent aujourd’hui s’associer les services des meilleurs doctorants et chercheurs pour dépasser les frontières et explorer de nouveaux domaines, qui constitueront les bases du développement technologique de demain. Afin de se forger un aperçu des possibilités futures, Cisco a enquêté auprès de soixante professeurs en électrotechnique et informatique issus de vingt-cinq grandes universités à travers le monde, leur posant la question suivante: «Quels sont les domaines de recherche sur lesquels vous allez vous concentrer à l'avenir?»

1 – La fin imminente de la loi de Moore

La plupart des professeurs interrogés s’attendent à ce que la loi de Moore ne s’applique plus d’ici les cinq à dix prochaines années (une prédiction toutefois presque aussi vieille que la loi elle-même). Il semble possible de développer des transistors encore plus petits, mais à des coûts élevés. Les recherches actuelles portent moins sur les limitations physiques que sur les aspects économiques. Elles se concentrent en outre sur des mécanismes d'amélioration alternatifs en plus d’une réduction de la taille: avec des sujets d’exploration comme le remplacement des lignes de signal par des signaux optiques, une meilleure efficacité énergétique ou une répartition plus ingénieuse du traitement des données entre les périphériques et le nuage.

2 – Les quatre axes de la recherche

La grande majorité des projets de recherche en électrotechnique et informatique menés dans les meilleures universités se situent dans l’un des quatre domaines suivants:

  • 1. Intelligence artificielle:
    Apprentissage en profondeur, utilisation de sources de données non structurées, communication multi-agents, véhicules autonomes, robotique, interface homme-machine, vision par ordinateur.
  • 2. Optimisation des processus:
    Développement de logiciels et de solutions systèmes, processeurs plus puissants, techniques énergétiques, matériels de meilleure qualité.
  • 3. Informatique en nuage et réseaux:
    Communication sans fil, ingénierie des réseaux, réseaux définis par logiciel, internet des objets.
  • 4. Sécurité informatique et protection des données:
    Cryptage et décryptage, sécurité des réseaux, sécurité mobile.

3 – La croissance sauvage de la technologie

Avec l'avènement de l'internet des objets et avec le nombre croissant d’appareils connectés, la technologie s’ancre de plus en plus fortement dans la société. Des technologies comme les mégadonnées (big data) et l'apprentissage par la machine jouent un rôle important (bien que parfois en coulisses). Mais la recherche va encore faire des progrès dans l’interfaçage homme-machine et donner naissance à des technologies innovantes, qui coexisteront avec les systèmes traditionnels contrôlés par les individus. De nouveaux développements informatiques dans des domaines hors des champs d’exploration actuels repousseront les limites de l’innovation dans d’autres secteurs comme ceux de la santé et des transports.

4 – La recherche interdisciplinaire comme clé

De nombreux professeurs ont expliqué que la clé de l’exploitation du potentiel des applications technologiques se trouvait dans la recherche associée à d'autres disciplines comme les neurosciences, la technique machine et les sciences sociales. Mais ils soulignent toutefois la difficulté à créer des fonds de recherche pour des projets interdisciplinaires, une proposition de projet devant par principe cadrer avec un domaine de recherche spécifique.

Au cours des prochaines semaines, nous approfondirons certains points importants de l’enquête. Nous espérons pouvoir, avec ces résultats, vous fournir des idées innovantes sur des scénarios futurs potentiels.

Source: Cisco Blogs, www.blogs.cisco.com

Portrait de l’auteur

Stephan Monterde
Director, Corporate Strategic Innovation
Chief Strategy Office

Stephan Monterde est responsable du département prospective stratégique et nouveaux marchés au sein de la division stratégique de Cisco. À ce poste, il est chargé de détecter à l’avance les changements qui s’opèrent, de développer des modèles d’avenir plausibles, d’évaluer les conséquences pour l’entreprise et de décrire les chemins d’innovation du futur.

Constamment à la recherche d’idées innovantes, il explore avec son équipe de nouveaux territoires et axes entre avancées technologiques et modèles d’affaires d’avant-garde. Il identifie et évalue des orientations révolutionnaires et audacieuses hors des champs d’intérêt habituels des programmes d’innovation de Cisco, mais capables par leur potentiel de contribuer à l’avenir de la marque. À cet effet, il prend en compte des facteurs macroéconomiques et des connaissances spécifiques uniques découlant de programmes comme le radar technologique.

Dans sa précédente fonction de responsable de groupe en veille stratégique et stratégie, Stephan Monterde a développé et mis en œuvre les meilleurs programmes, pratiques et outils de prospective technologique. Il est notamment le créateur du radar technologique de Cisco, lequel a reçu une distinction pour son excellente gestion de l’innovation.

Stephan Monterde a rejoint Cisco en 2007 pour prendre la direction du nouveau Cisco Innovation TechCenter pour l’Europe, dont les tâches consistaient à identifier et évaluer les changements technologiques, avec pour but d’ouvrir de nouveaux marchés par la définition de produits et de services innovants. Il a constitué les équipes locales et a largement contribué à renforcer sur site l’ancrage de Cisco ainsi que l’image d’un partenaire technologique clé.

Avant d’entrer chez Cisco, Stephan Monterde était responsable du service de messagerie du groupe Orange. À ce poste, il a élaboré des feuilles de route globales pour les produits, développé des prestations intégrées et lancé des initiatives stratégiques pour la convergence des réseaux fixes et mobiles. Il a esquissé les défis fondamentaux de la convergence des télécommunications pour le comité exécutif de l’opérateur français ainsi que les implications au niveau des réglementations, ce qui a conduit à l’affinement de la stratégie mondiale.

Stephan Monterde est titulaire d’un Bachelor en Génie électrique et d’un Master en Systèmes de Communication de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Il est en outre titulaire d’un Master of Business Administration de l’IMD, avec à la clé un prix pour ses qualités de dirigeant.

Source: Cisco Blogs, www.blogs.cisco.com

on est à votre service

+41 21 637 47 37

cisco-ch(at)also.com

Trouvez ici l’interlocuteur compétent pour votre question. Nous sommes ravis de recevoir votre demande et nous en occuperons tout de suite!